Ramonage

Avantages du ramonage ?        cheminee

  • Générer des économies d’énergie (1mm de suie, goudron ou cendre, déposé sur la surface de l’échangeur de chaleur provoque un effet isolant et entraîne une surconsommation de 8% de combustible)
  • Réduire les risques d’intoxication (chaque année 8.000 hospitalisations et 400 morts par an dûs à des problèmes de chauffage)

 

Le ramonage est-il obligatoire ?

Oui, le ramonage de la cheminée n’est pas une option, c’est obligatoire. Le défaut de ramonage constitue une contravention sanctionnée par une amende de troisième classe pouvant aller jusqu’à 450 euros. Le certificat de ramonage peut être demandé par votre municipalité ou par votre compagnie d’assurance.

 

Combien de ramonages par an dois-je prévoir ? 

Extrait de l‘article 31.6 du règlement sanitaire départemental de Haute Loire : « Les conduits de fumée habituellement en fonctionnement et desservant des locaux d’habitation et des locaux professionnels annexes, doivent être ramonés 2 fois par an, dont une fois pendant la période d’utilisation………… en vue d’assurer le bon fonctionnement des appareils et d’éviter les risques d’incendie et d’émanation de gaz nocifs dans l’immeuble, ainsi que le rejet des particules dans l’atmosphère extérieure……Toutefois, lorsque les appareils raccordés sont alimentés par des combustibles gazeux, les conduits spéciaux, les conduits tubés et les conduits n’ayant jamais servi à l’évacuation des produits de la combustion de combustibles solides ou liquides pourront n’être ramonés qu’une fois par an. On entend par ramonage, le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée afin d’en éliminer les suies et dépôts et d’assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur ».

Important : Depuis le 9 mars 2015, tout lieu d’habitation (appartement, maison) doit être équipé d’au minimum un détecteur de fumée normalisé. Pensez-y…